Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 23:14

Bon, bien sur salaire de merde, mais ce n est pas le sujet, ce matin, en arrivant au taf, je n’avais pas envie, à la radio ils parlaient du syndrome du lundi matin ; le français aurait peur, le dimanche soir, d’être au lundi, certains n’arriveraient pas à dormir correctement durant cette nuit là et même feraient des crises d’angoisses… Bon moi je n’en suis pas à ce stade mais c’est vrai que le matin je ne suis pas au top de ma forme, mais jamais de mauvaise humeur non plus remarque, c’est juste que je nage dans un monde embrumé, et ce jusqu'à mon quatrième café (le souci c’est que ce café intervient parfois vers 16h30 !), et je ne suis pas réceptif au monde environnant, quand on me parle j’ai besoin d’un temps pour remettre les paroles dans le bon sens, un peu comme quand j’ai deux grammes.

Je m’interroge sur la capacité de mon organisme à produire de grandes quantités d’alcool pour que je réussisse l’ascension du lundi matin. tadaaam ! !   Une nouvelle race est née ! L homme qui peut produire de la Novocaïne afin de ne pas faire de crise maniaque Dominicale !

Après réflexion, je pense que c’est l’inverse, je suis content d aller au boulot parce que le weekend m’a épuisé, que ma sangsue de fils m’a pris mon énergie vitale, que les taches ménagères ont emportés le reste et que les méandres de ma fiche d impôt terminent de me fusiller les neurones.


J ai besoin de mon lundi matin pour récupérer, me ressourcer prendre aux gens de quoi survivre la semaine durant. Et un peu comme les piles rechargeables il me faut un temps avant de repartir.

C’est pourquoi je dis merci à mon groupe de ce matin qui a subit de plein fouet tous les effets de la cuite, bouche pâteuse, articulation aléatoire, logique personnelle et ponctualité accessoire (je ne parle pas de mes vannes vaseuses, ça même à jeun je le fais quand même).

Dans l’ensemble j’ai une vie plutôt sympa si on accepte d’être parasité par un petit bonhomme, remarque si on accepte c’est une symbiose.

Mais là je vois un problème énorme, pas pour moi, mais pour vous, les sans enfants, les gens heureux ! Le matin je vous observe, j’écoute et c’est effrayant, « j’ai rien fait ce weekend et je suis vanné » « j’ai fais le ménage ca m’a prit un temps fou je suis KO » « il y avait un monde au supermarché c’était nul j’ai paumé l’après midi» « j’ai regardé la télévision tout le temps » «  j’ai dormis jusqu'à 13 h »… Putain je donnerais mon âme pour tout ça sans enfant dans les pattes.

Donc les célibataires sans enfants continuez et Satan si tu m’entends j’ai une âme en vente.

Mon fils je n’échangerais ma vie d’aujourd’hui contre rien au monde, j’aime la grasse matinée jusqu'à 7h30.

Bona to vada  

Partager cet article

Repost 0

commentaires