Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 20:27

Aujourd’hui nous allons traiter d’un sujet difficile, je vais principalement m’adresser à toi, possesseur d’un adolescent, toi qui as la chance d’avoir un parasite plus violent et désagréable que le ténia, toi qui vois ton réfrigérateur dévalisé toutes les jours par un monstre ingrat en pleine mutation qui a des besoins alimentaire variés passant principalement par l’ingestion quotidienne de deux litres de coca, du contenu sucré nécessaire à la survie de trois ruches pendant dix ans et de son poids en viande rouge.

Toi qui ne comprends pas l’obstination que cet être peut avoir à te dire sans cesse « non » et tout de même taper dans ton porte feuille en souriant, qui refuse de mettre ses vêtements dans la corbeille à linge mais hurle quand le tee-shirt de son collectif de techtonique n’est pas lavé et repassé,  qui peut dans la même phrase te traiter de connard, te dire que de toute façon tu ne peux pas comprendre ce qu’il ressent, oui parce que toi tu n’as jamais connu l’adolescence et l’acné ou le punk, et ensuite te dire que tu es le meilleur papa du monde de bien vouloir l’emmener en boite à 14 ans et aller le chercher vers 5 heure du matin…

Cet animal emplit de certitudes et de doutes, plein de question incapable demander de conseils, persuadé que personne ne peut l’aider à comprendre ses désordres psychiques. Oui tu l’ignores mais ton jeune souffre, dans son corps des changements s’opèrent, toi tu as oublié tout cela, parce que de ton temps, l’adolescent s’habillait mal, large, fluo, sale. Mais désormais, il s’habille marque, propre court, très court, trop court, veut un piercing, un tatouage, un string et des droits sans les devoirs.  

Toi qui à dans ta maisonnée un de ces adolescents, n’hésite plus, le lycée militaire t’ouvre ses portes, pour un coût annuel raisonnables il ne rentrera que très rarement te laissant enfin de la liberté, de l’intimité et la possibilité d’utiliser enfin la salle de bain sans devoir en faire une décontamination préalable.

Il jouira des meilleurs spécialistes pédagogique, tous entrainés aux situations extrêmes, capable de tuer devant la moindre opposition, ton enfant reviendra une fois par trimestre heureux, joyeux de profiter de tous le confort intérieur, de la douche chaude, de la liberté et de l’oisiveté, mais conditionné à obéir au moindre haussement de voix parental.

Enfin libéré de la corvée de l’éducation.



PS : je suis malade mais comme c’est pas humain, donc soyez sympa, je fais mes dessins demain si je passe la nuit ;

PPS : Plume si tu veux ton cadeau pour avoir gagné le quizz, fais un mail à mon attention (tu possède mon adresse sur ton site)

PPPS :AAAAAArg, je vois un grand tunnel blanc…

Partager cet article

Repost 0

commentaires