Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 21:49

Un couple, par définition deux, dans notre cas, deux personnes qui décident de partager une partie de leur vie ensemble, par cela on implique de passer du temps ensemble, d’avoir des activités commune, de veiller à créer une unité duelle au travers d’échanges, de sentiments et de contacts. L’humain n’est pas forcement attiré par l’option du couple, même si celle-ci reste souvent usité, c’est régulièrement une recherche de confort mutuel ou la volonté de procréer qui nous pousse dans cette voie. Le choix de partager la majorité de sa journée avec un être aux pratique quotidienne parasitant les notre n’est que rarement le fruit du hasard mais dans l’ensemble le résultat d’une concertation réciproque.

Le résultat est invariable, au début, l’idylle, on est ensemble, on est très proche, plein d’hormones…ça permet d’avoir des contacts, des échanges et des sentiments, les bases stables du couple et de la vie commune, puis on se lasse, pas de l’autre mais de l’activité sexuelle permanente, et la les ennuis commencent pour de vrai, les discutions, les engueulades, on se fait la tête, on se regarde en coin, on se tait, on garde pour soit, puis on explose, on hurle, on craque, on se fait la tronche, on se regarde, on s’embrasse, on se couche et tout recommence sans cesse.

Je pense que les non-dits nous bouffent, que chacun pense que l’autre en fait moins, qu’il n’est pas attentif à nous. Ce qui abime (pas détruit c’est important), c’est de toujours avoir l’impression que c’est grâce a moi que le couple tien et le fait qu’elle en pense autant. Finalement les deux pensent tenir le couple à bout de bras. C’est usant pour nous deux, ce qu’il faut c’est recommencer la boucle, vous savez celle citée plus haut, il faut recommencer l’étape sexe.

Un grand homme a dit un jour que le couple c’est ce fatiguer à régler à deux des soucis qu’on aurait jamais eu seul, c’est vrai, mais c’est connaitre des joies que l’on ne peut pas atteindre seul.

Je ne sais pas comment vous faites dans votre vie à vous, la vraie vie, pour gérer les soucis de couple, mais moi je n’arrive pas à trouver le moment ou je suis prêt à dire les choses comme il faut, et le reste du temps j’ai du mal à écouter, malgré mon taf qui consiste à parler mais aussi à savoir entendre et écouter, je n’y arrive pas toujours dans ma vie a moi.

C’était le texte long de la semaine, je vous prépare en ce moment « éducation 3 ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MeuH 16/10/2008 23:37

On est super patients / bonne pâte tous les deux. Alors les disputes beuuuuh y'en a jamais eu.
Sinon, je suis impulsive, et il est susceptible.
On le sait.
Les rares fois où l'on ne s'entend pas (pour des broutilles), en général c'est moi qui me fâche, alors dès qu'il le sent, il me fout la paix. Comme je me suis fâchée pour pas grand chose et que je suis impulsive, je me calme. Puis je retourne le voir, je lui explique comment j'avais interprété et vice versa. On se comprend, et puis voilà !

Résultat : tout va bien.

On ne s'est jamais engueulés, à peine fait la gueule pour des conneries (ca se compte sur les doigts d'une main) en deux ans et demi.

Pourvu que ça dure.

Je pense que tout dépend vachement des caractères : si les personnalités se complètent, c'est plus facile que si elles sont similaires.

Mlle_Ô 03/10/2008 19:18

J'aime beaucoup "une unité duelle" cela représente tout à fait mon image d'un couple...

Personnellement, j'essaye de communiquer. Parler comme ça vient, si on ne peut pas faire autrement. Mais parler, des détails qui n'en sont pas vraiment; des choses un peu plus conséquentes. Mais ne pas oublier que l'Autre n'est pas omniscient, et que pour se sentir bien tous deux, il faut partager.

Et si on n'arrive pas à prendre le temps, on se force un peu. On se cale un horaire, même si cela peut paraitre dérisoire au début...
Et se service aussi de bouts de papier ;) Des fois l'écrire c'est plus facile. Et se créer une petite boite pour les mettre, pour l'Autre.

Et surtout... croyez en vous !

Plume Vive 29/09/2008 10:51

j'ai mis un terme à une relation de 15 ans parce qu'en fait, ce n'était pas lui, et que vouloir y croire ne suffisait pas, ou plus...

aujourd'hui, je vis une relation (en plus de celle qui nous lie mon cher Ros') dans laquelle je suis vraiment moi, pas de risque de me réveiller dans 3 ans à côté de quelqu'un que je ne connaîtrais pas, puisqu'il a adopté la même ligne de conduite, et le net nous a rapprochés... en dépit de la distance géographique.

comment dire si cela va durer ou non ?

carpe diem, en couple ou non, c'est valable pour tout le monde... j'ajouterais : respect et tolérance.

tom-le-termite 29/09/2008 04:43

moi, je n'ai fait que prendre le thé tout les soir pendant 2 ans avec elle. ça les limites les joies, certes, mais ça limites aussi les prises de gueules de-facto.
Honnetement, plus une relation est intense plus ca peut partir en couille pour des trucs plus ou moins valables. A croire que tu vis ça intensement. Ce qui n'est pas une critique en soit.

tom.