Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 08:35

Vous faites du sport?

Je veux dire en y prenant du plaisir, pour s'épanouir, pas que le ménage ou les courses ne soit pas du sport de haut niveau quand on a peu de temps et quatre gosses, mais je veux parler de fitness, de foot, d'escrime, de volley, de handball, de billard, équitation, baseball, judo, tennis, curling, boxe, cyclisme, danse, aviron, escalade, ski, athlétisme, d'un truc régulier dans lequel vous prenez un plaisir à souffrir, à vous défoncer.
Moi je cours, pas autant que je le voudrais parce qu’on n’est pas productif quand on court pendant Deux heures, mais j'aime ça, j'aime le moment ou le corps et l'esprit se séparent ou la douleur devient bonne; ce moment précis où l’on pourrait courir pendant des années, libéré des contraintes de fatigue, de douleur ou des soucis du quotidien !
Ceux qui se donne savent de quoi je parle, a ce moment ou on réfléchit, ou on est seul avec soi, ou les questions restent lointaines, on flotte.

Pendant des années je suis resté réfractaire aux sports, l’idée de courir ou de sauter, pire de courir après une balle ça m’a repoussé activement ! Le jour où j’ai appris qu’un papier du médecin pourrait me permettre d’échapper aux séances de torture scolaire, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis fait dispenser quatre années d’affilés. Heureux ! Mais, comme pour beaucoup de choses j’ai attendu des années avant de comprendre le pourquoi, l’utilité des choses, et celle du sport, Jok (mon ami, mon frère) est allé en Bosnie pour le boulot durant plusieurs mois, il me disait que le seul moment pour se retrouvé, se calmer et respirer c’était pendant les séances de courses à pied qu’il s’imposait pour ne pas péter les plombs.

Et bien, je pense que désormais c’est un des seuls moments de calme que j’ai pour moi, un moment où me trouver avec moi-même, j’aime mon fils et ma famille, mais parfois pour se ressourcer il faut a chacun de la solitude.

Récemment j’ai arrêté un sport que j’aimais, un sport qui me donnais du plaisir comme jamais (bien sur je parle de plaisir sportif), je l’ai fait pour mon fils, pour son bonheur, pour son épanouissement, j’ai perdu une chose pour lui en offrir une autre. Alors là vous avez la larme à l’œil, vous pensez que je suis un bon père qui fait son devoir, ouais, c’est pas faux.

J’espère pouvoir trouver dans le footing tout ce que j’ai perdu dans l’aviron.

Bon je vais aller faire le ménage, il parait que ça maintien en forme.

Carla?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mlle_Ô 07/10/2008 13:23

Je n'aimais pas vraiment le sport au collège ou au lycée dans le simple fait qu'on ne m'acceptait pas réellement (dans les groupes, dans les équipes) avant d'avoir vu que j'étais plutôt douée... J'en ai testés des sports par choix ! J'en ai aimés beaucoup, j'en ai aussi arrêté un sur un coup de tête et je m'en voudrai toujours je pense.
Actuellement je ne fais rien même si j'en aurai besoin. Mais nouvelle ville, nouvelle vie, et pas la motivation.

Plume Vive 07/10/2008 09:20

Arf... pourquoi avoir dû faire un choix ?

Je fais 4 heures de sport par semaine, essentiellement "en salle" parce que maman solo, mais je m'éclate et je suis addicte...